maladies de l'hiver chez l'enfant

Lorsque l’hiver arrive, il est conseillé de prendre des précautions pour limiter la propagation des virus. Voici quelques astuces à privilégier pour éviter les infections ORL durant la période hivernale.

Première règle : Enseignez à vos enfants les bons gestes d'une hygiène impeccable

Nous le savons très bien, les microbes se transmettent d'une personne à une autre, si l’on ne se lave pas régulièrement les mains. Donc petits et grands, il faut se laver les mains autant de fois que possible surtout après avoir fréquenté un lieu public.

Pour éviter la propagation des germes pathogènes, il est essentiel de maintenir une hygiène irréprochable. Commencez par le nez. Mouchez souvent les enfants même s’ils n’ont pas les narines bouchées. Utilisez des mouchoirs à jeter pour ne pas garder les microbes dans vos poches. Enfin, stérilisez le nez des enfants tous les soirs avec un sérum physiologique.

Il est aussi très important de garder les poumons bien dégagés pour éviter que les bronchites ou bronchiolite chez les bébés et autres maladies pulmonaires viennent s’installer. Faites faire de l’exercice à vos enfants une demi-heure par jour. En outre, préférez les aliments frais et propres pour ne pas s’exposer aux risques de gastro ou d’indigestion. Pour finir, n’oubliez pas d’assainir la maison. Autrement dit, aérez toutes les chambres environ une dizaine de minutes par jour.

Lors d'une visite chez votre pédiatre, n'hésitez pas à lui poser des questions, il pourra vous donner de précieux conseils pour éviter au maximum les maladies de l'hiver et le cas échéant vous expliquer comment détecter les premiers symptômes.

 

Deuxième règle : Protégez au maximum vos enfants du froid

Il faut savoir que le froid et l’humidité favorisent la propagation des virus. Cela ne veut pourtant pas dire qu’il faut rester cloîtré à la maison. Il faut juste prendre les précautions nécessaires pour ne pas attraper froid et laisser la place aux bronchiolites ou autres infections ORL : Sortir en portant plusieurs couches de vêtements : les parents ont tendance à minimiser les détails comme les gants et les écharpes, car les enfants se plaignent qu’ils ont chaud. Mais il vaut mieux prévoir que guérir, couvrez les biens comme il le faut.

Rester au chaud même à la maison : ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas exposés à la neige ou à l’air glacial qu’ils vont porter un petit t-shirt. Faites porter des pulls et des chaussettes aux enfants à la maison.

Troisième règle : Du repos et des repas bien équilibrés et riches en vitamines

Les enfants ont besoin de rattraper leur sommeil surtout les tout petits qui suivent déjà les rythmes des grands : la crèche, les activités extérieures… Le manque de sommeil et la fatigue favorisent la réception des microbes. Il faut dès lors faire attention ! Respectez la formule magique « 5 fruits et légumes par jour » à la maison. Un corps sain se défend mieux que celui qui manque d’anticorps. Cependant, ne chamboulez pas pour autant vos habitudes alimentaires, car vos enfants risqueraient une indigestion.