permathérapie

La permathérapie est une philosophie de vie selon laquelle tous les êtres vivants vivent en harmonie les uns avec les autres, dans un monde de paix. Elle vise en fait à se rapprocher de l’utopie. Cela passe par une méthode de soin qui va chercher les solutions un peu partout pour permettre à chacun d'être autonome dans le domaine de la santé. Mais c’est un sujet assez méconnu. La permaculture est plus populaire : les deux disciplines sont voisines.

1- L'étymologie de la permathérapie

Le mot a deux racines : permanent, et thérapie. On peut donc le comprendre sous deux sens : la thérapie permanente, ou la thérapie de la permanence.

Avant tout, il faut savoir qu’il existe trois formes de soin : le préventif, le curatif, et le palliatif.

  • Le curatif est le plus connu. C’est le soin standard, dispensé par les médecins.
  • Le soin préventif est appliqué sur une personne qui n’est pas malade, et qui cherche, comme son nom l’indique, à éviter de l’être.
  • Le soin palliatif vise à prendre soin du malade, mais pas à le soigner. Par exemple, il va apporter du confort, ou permettre d’améliorer son moral…

Si l’on considère que la permathérapie est une thérapie permanente, alors ces trois soins forment un ensemble. Le but étant de soigner et d’apporter du bien-être.

La thérapie repose sur le fait que l’on ne doit ni combattre ni tuer les bactéries et virus puisque ce sont également des êtres vivants. Il faut donc apprendre à vivre en harmonie avec eux et à les évacuer de l’organisme de manière naturelle en évitant de les tuer.

2- Les modes de vie liés à cette philosophie

La thermothérapie consiste à prendre soin de soi-même mais aussi de l’environnement qui nous entoure. Cela prend en compte les animaux et les végétaux ; de manière générale, la planète. Avant tout, il y a un respect très important pour l’humain. Il faut être attentif à lui ; à sa façon de penser, à ses émotions, à ses gestes et paroles. Il faut être responsable de sa propre vie mais aussi de celle des autres. Plus qu’une philosophie de vie, c’est véritablement un mouvement humaniste qui permet d’améliorer notre qualité de vie.

Aussi, si des soins sont nécessaires, le corps est traité comme la terre. On utilise des plantes et les éléments chimiques sont évités au maximum.

3- La permaculture, le respect à la Terre

En permathérapie, les gestes ne s’appliquent pas seulement aux humains mais aussi à la terre et à la nature. Il faut en prendre soin, ne pas l’abîmer.

Par exemple, il faut penser à nourrir le sol avec de la terre de qualité, ou même du compost fait maison. Pour cela, c’est très simple : dans votre jardin, réservez un coin où vous déposerez vos déchets végétaux (épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs…).La transformation est assez rapide : au bout de 3 à 6 mois en moyenne, ces déchets seront transformés en compost, c’est-à-dire de la terre très riche en minéraux qui permettra ensuite à vos plantations de mieux grandir et d’être de meilleure qualité.

Il faut aussi savoir que les huiles essentielles peuvent parfaitement remplacer les engrais chimiques.

4- Les outils

Les outils de base de la permathérapie sont simples : les mains et les plantes. C’est donc une discipline à la portée de tout le monde.

D’autres outils peuvent être utilisés si besoin. Le plus important est de se sentir à l’aise.

5- Les bases de la permathérapie

Cette philosophie de vie peut être représentée par 3 adjectifs :

  • Beau : La nature et notre état d’esprit doit être beaux, agréables. Cela passe par une humeur positive, de la convivialité, et l’utilisation de produits naturels.
  • Bon : C’est une philosophie positive, voire utopique.
  • Juste : Ces pratiques sont naturelles et justes. Finalement, ces éléments devraient être instinctifs pour nous. Il est, en effet, normal de prendre soin des autres et de la terre qui nous accueille.

Alors, vous êtes prêts à vous lancer dans la permathérapie ?